SAUVOY, VILLEROY-SUR-MEHOLLE

La fontaine de Villeroy
La fontaine de Villeroy

Ce lundi, surlendemain de Noël, nous sommes 27 à Sauvoy pour un parcours de 10 km qui nous conduit à travers bois et champs de Sauvoy à Villeroy sur Méholle.  

Nous avons franchi le solstice d’hiver. Pour l’hémisphère nord, les solstices sont caractérisés par une durée minimale du jour en décembre et une durée maximale en juin. Les jours vont donc rallonger jusqu’au solstice d’été. C’est pourquoi le solstice d’hiver a toujours donné lieu à des fêtes. Dans le calendrier de Jules César (46 avant JC), le solstice d’hiver était fixé au 25 décembre de sorte que les Romains fêtaient l’allongement des jours à cette date.

A partir du IIIème siècle après JC les Romains célébrèrent ce jour-là la fête du « soleil invaincu » qui marquait le début de la nouvelle année. C’est très logiquement que le christianisme à partir du IVème siècle reprend la date du 25 décembre pour marquer la Nativité.

La pluie nous surprend en arrivant à Villeroy sur Méholle, village fleuri aux espaces verts soignés. Nous visitons le lavoir de 1840 très bien restauré avec ses trois abreuvoirs, sa fontaine et son gayoir. Les bords du bassin rehaussés permettaient de laver le linge debout et non à genoux ce qui offrait plus de confort aux lavandières Nous passons devant l’église Saint Evre dont le chœur date des 15ème et 16ème siècles. C’est une église fortifiée. La salle refuge n’est accessible que depuis l’intérieur et la nef est percée de 6 archères défensives. Nous faisons une photo de groupe devant la très belle fontaine-abreuvoir de 1904 surmontée par un lampadaire. Sur la place les tilleuls ont été plantés en 1811 à la naissance du Roi de Rome. A la fin du 19ème siècle un atelier de distillation avec 4 alambics a été construit. C’est pourquoi un alambic décoratif trône sur la place.

La Méholle est un affluent rive gauche de la Meuse. Elle prend sa source dans les bois sur le territoire de Mauvages. Elle s’étire en méandres romantiques sur 17,7 km et baigne Mauvages, Villeroy sur Méholle, Sauvoy, et Void-Vacon où elle se jette dans le Vidus avant d’atteindre la Meuse. Pour le retour, nous parcourons sa vallée, d’abord entre rivière et canal de la Marne au Rhin, puis grâce à une passerelle sur la rivière nous revenons dans les bois et suivons le trajet de la rigole qui alimente le canal en eau lorsque son niveau d’eau baisse.

Malgré la pluie nous avons apprécié cette balade au grand air.

          Mireille

 

Photos de Denis


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    NORTZ MARTINE (mardi, 28 décembre 2021 09:40)

    A la veille de cette nouvelle, je souhaite à toutes et tous mes meilleurs voeux, gardez vous en parfaite santé pour effectuer les kms à venir.