ALLAMPS BULLIGNY

A travers le Bois de Bulligny
A travers le Bois de Bulligny

Ce lundi 15 novembre nous sommes 42 près d’Allamps, au bord de l’étang alimenté par la source du Rupt et la fontaine du Muty dont les eaux se jettent ensuite dans le ruisseau de l’Etange. Nous attaquons un parcours de 9,5 km qui commence par le chemin de la Cousan à travers bois en direction de Bulligny. Après un crochet par la Côte Gérard, nous descendons à travers les vignes dans le village de Bulligny non loin du château de Tumejus, maison forte de plan carré flanquée de deux tours circulaires, qui aurait été construite vers 1432, démolie en 1636, probablement par les Français, et reconstruite au milieu du 18ème siècle. Bulligny offre en outre une très belle vue sur le vignoble des Côtes de Toul et la plaine.

 

La traversée de Bulligny permet d’apercevoir l’église, contemporaine du château, terminée en 1433 qui abrite des statues de Sainte Anne et de Notre Dame de Pitié datées du XIVème siècle, ainsi que la chapelle Saint Florentin, saint que l’on venait implorer, parait-il, quand le cochon était malade. Dans la partie ancienne de ce village viticole, on peut voir des maisons de vignerons des XVIIIème et XIXème siècles et même une porte de grange datée de 1609.

Bulligny, Blénod les Toul et Mont le Vignoble représentent près de la moitié de l’ensemble AOC des Côtes de Toul. Introduite par les Romains sur les coteaux du Toulois, la vigne couvrait 50 000 ha après la Révolution. Le phylloxéra, la concurrence des vins du Sud amenés par rail, ont entraîné le déclin de la viticulture de sorte qu’en 1950 il ne restait que 30 ha de vignes. Depuis la replantation, le travail remarquable accompli sur la qualité du vin a été couronné par la classification AOC en 1998. Les cépages Gamay, Pinot et Auxerrois plantés sur 100 ha produisent environ 4000 hl de vins gris (dit Gris de Toul), rosés, blancs, et rouges, tranquilles ou pétillants. Le vin rouge de Bulligny a été mis à l’honneur à la COP 26 qui vient de se tenir  en Grande-Bretagne.

Le chemin issu de la rue des jardins nous fait traverser les  vignes dépourvues de grappes et de feuilles en cette saison, par les lieux-dits Haut de la Pierre, Bitron, Mont le Fou, jusqu’à Bricharue où une belle côte nous hisse le long du bois de la Dame  en direction de la ferme de la Blaissière. Une légère brume ne nous permet pas de profiter complètement de la vue panoramique qui s’étend de Crézilles et Moutrot à Bagneux, Allain, et Colombey les Belles. De même, au niveau de la ferme de la Blaissière, entre les collines boisées de Chatillon et Bonnet, on peut apercevoir par temps clair Barisey la Côte, ainsi qu’Housselmont à la pointe de Bonnet et en face Allamps.

Une agréable balade sans pluie ni froid.

 

              Mireille

 

 

Photos de Denis


Écrire commentaire

Commentaires: 0