RIGNY LA SALLE, Val de l'Âne

Devant la statue du Sacré Coeur
Devant la statue du Sacré Coeur

En ce lundi 23 août 2021 nous sommes 33 au parking de la salle des fêtes de Rigny la Salle pour un parcours de 9,8 km. Après la traversée de la D144 au gué sur la Baumelle, nous montons vers le Bois d’Ugny passant en 4 km de 247 m à 371 m d’altitude. Certains chemins étant détrempés par les récentes pluies nous préférons emprunter des voies de substitution même encombrées de végétation. Pour nous remettre de nos efforts palets bretons et bonbons offerts sont bienvenus. Les 4 km suivants nous amènent sans dénivellement dans le Bois de Rigny la Salle où plusieurs curiosités nous attendent.

D’abord c’est le grand chêne qui abrite dans une niche une statuette de Saint Nicolas donnant ainsi à la parcelle le nom de Bois de Saint Nicolas. La niche du Saint ayant été colonisée par les abeilles, on a pu dire qu’il avait tout prévu même le miel pour fabriquer le pain d’épice pour les enfants le 6 décembre.

 

Puis on s’est rendu à la fontaine de « La Bonne Vierge » qui date de 1901. Deux gardes forestiers, Freymann et Christnaker, édifièrent avec des pierres ramassées en forêt, une pyramide surmontée d’une Croix de Lorraine, au-dessus d’une source, là où une statuette de la Vierge avait été découverte incrustée dans un hêtre.

Au lieu-dit « Sur les Monts », la stèle en pierre d’EUVILLE surmontée d’une statue du Christ, coulée par les établissements PIERSON, a une belle histoire. L’abbé LAQUESTE, curé d’UGNY et des deux RIGNY, lors de la guerre 14-.18, fit le vœu d’ériger une chapelle dédiée au Sacré Cœur si ses trois paroisses étaient épargnées par la guerre. Il fut exaucé car le front resta au-delà des trois villages. N’ayant pu collecter une somme suffisante pour une chapelle, ce fut cette stèle qui fut érigée et inaugurée le 6 Septembre 1936.

A Rigny la Salle, il y a le château de Malpierre. Le château d’origine des XVème et XVIème a été reconstruit au XVIIIème puis dévasté par un incendie en 1831. Possession des Salles du XVIIème au début du XIXème, il est toujours propriété privée et habité. De la rue on peut voir un très beau portail de style classique et apercevoir deux belles tours coiffées d’ardoises. Mais savez-vous qu’en 1628, Claude Des Salles et son épouse Anne de Malpierre, future Dame d’Honneur d’Anne d’Autriche, épouse de Louis XIII, ont mis à disposition 4 ha pour planter de l’herbe à nicot (tabac) sous condition que la moitié de la récolte soit livrée en leur château de Malpierre . A la fin du XIXème siècle, le tabac figurait toujours parmi les cultures les plus importantes du village.

 

                Mireille

 

Photos de Denis

Jean Paul mène la marche du jour
Jean Paul mène la marche du jour

Écrire commentaire

Commentaires: 0