La Vallée de la Viole entre PAGNY et VANNES

En ce premier lundi de juin très chaud, nous sommes 30 au lieu-dit « les Genièvres » entre Pagny la Blanche Côte et Vannes le Chatel pour un parcours de 10 km qui remonte la vallée de la Viole jusqu’à la croix Saint Remy puis traverse le Bois de Saulxures les Vannes, serpente dans le Bois des Seigneurs et ferme la boucle par le « Nercy ». Pour respecter les consignes de la FFR et les règles de distance physique, nous nous répartissons en 2 groupes et 1 groupe de rapides. L’un des groupes fait le parcours à l’envers.

La question de savoir si les Genièvres faisaient référence à la présence de genévriers n’a pas trouvé de réponse.

Le ruisseau de la Viole, d’une longueur de 4,8 km, est un affluent de l’Aroffe. Il traverse les territoires de Mont l’Etroit, Vannes le Chatel et Saulxures les Vannes en Meurthe et Moselle, et de Sauvigny et Pagny la Blanche Côte en Meuse. Dans l’ombre et la fraîcheur de la vallée on trouve encore des asperges des bois (ou ornithogales des Pyrénées) consommables mais l’ail des ours paré de fleurs blanches en forme d’étoile n’est plus récoltable.

La croix Saint Remy nous rappelle que Remy né vers 462 fut évêque de Reims à l’âge de 22 ans et jusqu’à sa mort en 552. Il baptisa Clovis, roi mérovingien chef des Francs, en 496.

Le temps ensoleillé que nous connaissons dans la région depuis plus de deux mois se poursuit en ce 1er juin. Le dicton « Prépare autant de bons tonneaux qu’en juin tu compteras de jours beaux » va inciter les vignerons du Toulois à mettre de côté un premier tonneau.

Pour nous ce fut une très agréable balade à l’ombre des bois.

 

                Mireille

 

Photos d'Annie


Écrire commentaire

Commentaires: 0