HOUDELAINCOURT, BAUDIGNECOURT

En ce 25 novembre nous sommes 56 à Houdelaincourt pour un parcours en plaine de 9,7 km autour de la vallée de l’Ornain et de l’embranchement du canal de la Marne au Rhin.

On fête aujourd’hui Sainte Catherine, l’une des voix entendues par Jeanne d’Arc, qui s’appelait Catherine d’ Alexandrie. Issue d’une famille noble, elle s’était convertie à la suite d’une vision. Elle refusa le mariage suggéré par l’empereur Maxence, ce qui en fit la patronne des filles célibataires. Très instruite, elle tint tête aux philosophes dépêchés auprès d’elle pour la convaincre de l’inanité de sa foi. C’est pourquoi elle est aussi devenue la patronne des philosophes. Ayant refusé le mariage et le renoncement à la religion chrétienne, elle fut condamnée à être déchiquetée par quatre roues avec des pointes de fer. On dit que les roues se brisèrent et que le bourreau dut la décapiter le 25 novembre 310.

 

Au XVIème siècle, on renouvelait le 25 novembre la coiffe des statues de la Sainte dans les églises. C’étaient les filles célibataires entre 25 et 35 ans qui en étaient chargées. C’est de là qu’est née la tradition du chapeau porté ce jour-là par les catherinettes célibataires de plus de 25 ans. Ce chapeau était de préférence de couleur verte, l’espoir, et jaune, la sagesse. Cette coutume est aujourd’hui tombée en désuétude. Mais dans le Nord de la France, la tradition qui consiste à envoyer le 25 novembre, des cartes de bonne fête aux petites filles, est toujours vivace.

Le départ se fait à Houdelaincourt qui possède une église du XVIème siècle, un monumental fontaine-lavoir du milieu du XIXème siècle (en cours de restauration) et la chapelle ND de la Consolation construite au XXème siècle. Notre parcours nous fait traverser l’Ornain. Il naît à Gondrecourt de la confluence de l’Ognon et de la Maldite, et coule vers la Marne pour se jeter dans la Saulx.

Par le lieu-dit « le Brouillard », nous montons à 358 m d’altitude ce qui nous offre un beau point de vue sur la vallée et la rive droite de l’Ornain, ses champs et prairies, la colline du Bois du Hasois et la Côte Coubo. Parvenus à Baudignécourt, nous découvrons la sculpture devant la Mairie constituée de cadres de chaises en bois pour rappeler la spécialité de la fabrique de sièges toujours en activité dans le village.

Nous traversons à nouveau l’Ornain puis la partie du canal de la Marne au Rhin nommée l’embranchement d’Houdelaincourt. Nous revenons à nos véhicules par les lieux-dits le Vallais, Remançon, le Chapeau rouge et la Folie. En nous faisant remonter en altitude, ce parcours nous permet de profiter du panorama, cette fois, de la rive gauche de l’Ornain entre Houdelaincourt et Demange.

Une calme promenade sous un doux soleil d’automne.

       Mireille 

 

Photos de Denis

Photos d'Annie


Écrire commentaire

Commentaires: 0