Soirée chez Annie et Pierrot

FAUT PAS PERDRE LES BONNES HABITUDES : LES ANNIES SE SUIVENT CHEZ PIERROT ET ANNIE

En cette estivale journée de Saint Rose de Lima 72 amateurs de convivialité, de fraternité et de bonne humeur ont convergé vers les Hauts de Vaucouleurs pour retrouver un vaste terrain désormais bien connu de tous, arboré et parsemé d’équipements qui incitent à la détente, aux jeux de plein air mais aussi à bénéficier d’une cuisine d’été mariant les saveurs liquides et solides.

Cerise sur le gâteau, cette aire d’accueil des nomades de la promenade surplombe les sites historiques de Vaucouleurs et la vallée de la Meuse offrant ainsi des perspectives que tous ont appréciées  au décours de la soirée favorisée par un climat idéal.

 

Les rituels d’accès à ce havre de repos et de sympathie sont désormais inscrits dans le marbre. Les « grappes d’invités » rejoignent ce petit coin de paradis entre 16 et 19 heures  pour diverses activités de loisirs d’été ou de jeux, sous l’œil bienveillant de ceux  qui privilégient  d’aimables  « papotages » à l’abri de l’ombre de fruitiers avec en prime un léger zéphyr »  apportant une petite touche de fraîcheur.

Un des temps forts de ce « rituel » est l’intervention du Président qui tel Abraracourcix Chef du Village Gaulois bien connu saute sur une table rehaussée d’un tabouret pour une harangue qui témoigne avant tout  de la reconnaissance du groupe à l’accueil parfait de nos hôtes . De même, il souligne l’efficacité de la campagne de balisage confiée aux membres du Club  sous les instigations fédérales en fin de premier semestre. Il rappelle les conditions de sécurité à maintenir en retour d’expériences d’accidents parus dans la presse, sécurité qui commence par la production du certificat médical annuel. Il marque les éléments familiaux intervenus chez les membres avant d’inviter la troupe à l’apéritif (c’est aussi un apéri….tuel).

De tels  propos ne peuvent se terminer que sous une salve d’applaudissements.

Les fûts de bière ont aussi bien « trinqué » à cette occasion ainsi que les bouteilles de liquides, alcoolisés  ou non.

La cuisine d’été  accueille une belle table d’entrées froides de toutes espèces et de charcuteries judicieusement disposées qui permettent un service sur deux colonnes. Roger.et Myriam experts du dressage (de plats….rassurez-vous) connaissent bien les attentes de leurs petits goinfres marcheurs.

Vin rosé et vin rouge léger sont à totale disposition pour accompagner les mets et surtout la traditionnelle pièce de bœuf grillée au barbecue après avoir été brossée au gros sel (la Pratique de Patrick est une nouvelle fois appréciée) . Les quatorze kilos de pièce de bœuf ne résistent  pas aux couteaux et fourchettes des affamés ce d’autant qu’une magnifique amandine en chasuble d’aluminium a été jalousement cuisinée dans la cendre chaude par notre « Chef ». Un régal après son nappage d’une crème à la ciboulette. Il confie que ce fut dur de trouver 72 fruits de Parmentier de cette taille….

Un bel éclat de Brie et de délicieuses tartelettes aux fruits, sont venus compléter un menu  très adapté aux exceptionnelles conditions climatiques de la journée, sachant que les dispensés d’insomnie ont eu droit à leur  breuvage favori qui offre une conclusion magique à tout repas apprécié.

Le  rituel de démontage marque la fin de la récréation d’un repas qui marque la re création des liens de randonnée au demeurant peu distendus malgré la « coupure estivale ».

D’aucuns auront d’ailleurs à cœur de la mettre en œuvre dès Dimanche lors de la Randornoise (un Dimanche à Demange….) mais aussi Lundi pour le « galop de rentrée », encore en matinée au regard de la rigueur des rayons solaires.

 

Remerciement à ceux qui dès demain braveront les aurores pour se livrer à la remise en ordre post agapes des infrastructures..

        Michel W

     

Photos de Denis

Photos d'Annie


Le succulent buffet d'entrée, spécial traiteur, préparé par Roger et Myriam
Le succulent buffet d'entrée, spécial traiteur, préparé par Roger et Myriam

Écrire commentaire

Commentaires: 0