La forêt de VAUCOULEURS

Stèle en hommage au garde-forestier Lebon, assasiné en 1871
Stèle en hommage au garde-forestier Lebon, assasiné en 1871

En cette première matinée de juillet, sous un ciel un tantinet orageux, nous sommes 25 à la baraque de chasse non loin de la D 134 entre Vaucouleurs et Sauvoy pour un parcours d’un peu plus de 10 km (12,4 km pour les rapides) entièrement dans la forêt de Vaucouleurs. Nous comptons désormais parmi nous quatre nouveaux lauréats du certificat d’accompagnateurs de groupes sur sentiers balisés auxquels nous adressons nos félicitations les plus sincères.

Un thalweg nous mène en lisière de forêt le long de l’ancienne voie ferrée parallèle au canal de la Marne au Rhin. Puis, en parcourant la tranchée Lebon, nous passons devant le monument à la mémoire du garde forestier Lebon assassiné par un braconnier le 17 septembre 1871. Nous quittons très rapidement la sommière de la Réserve pour la sommière de Burniqueville, puis nous obliquons vers la sommière de Septfond. Quelques montagnes russes plus loin, nous rejoignons nos véhicules.

Les fortes chaleurs de ces derniers jours ont fait naître une multitude de petits insectes. Les piqures dont nos bras nus sont subitement décorés attestent de la vitalité de ces minuscules créatures. (Vive les insectivores !) Les démangeaisons qui s’ensuivent ne sont que de faibles inconvénients en comparaison du plaisir tiré d’une belle balade à l’ombre des arbres par un bel été chaud.

 

         Mireille 

 

Photos de Denis


Écrire commentaire

Commentaires: 0