VAUCOULEURS MONTIGNY

Devant la Porte de France et la Chapelle Castrale
Devant la Porte de France et la Chapelle Castrale

En ce lundi 3 décembre doux et humide nous sommes 39 à Vaucouleurs pour un parcours de 10 km (13km pour les rapides) qui nous conduit à Montigny et retour par Burniqueville...

Connu pour ses faïenceries au XVIIIème siècle, Montigny s’est doté au XIXème de 4 fontaines. Nous ne verrons pas la Fontaine dédiée à Neptune non loin du lavoir-égayoir. Mais nous passons devant celle de la rue Sainte Anne, de style néoclassique, reconnaissable à son fronton triangulaire, à ses trois bassins, à sa vasque ornée de têtes de faunes et au dauphin sculpté au pied. Plus loin, la Fontaine Jeanne d’Arc est reconnaissable à la statue coulée aux fonderies de Tusey. Montigny a offert à Jeanne un cheval pour aller trouver le futur Charles VII. Enfin nous dépassons la Fontaine de la Faïencerie (1845) équipée de deux auges rectangulaires et d’un bassin semi-circulaire. Un dauphin orne sa base et un vase décore le sommet.

 

La seconde partie du parcours passe non loin du château de Burniqueville, dont ne subsiste qu’une tour carrée, vestige de la propriété où, en 1713, Antoine Girault a créé une faïencerie. A la suite de nombreuses péripéties et de revers financiers, l’entreprise cesse son activité et l’un de ses ouvriers Mansuy Pierrot fonde en 1730 sa propre faïencerie à MONTIGNY-LES-VAUCOULEURS. Il est imité par François Cartier vers 1732/34 et par le potier Jean-Baptiste Gauron.

Les villages arborent les décorations de Noel et se préparent à fêter, cette semaine, Saint Nicolas,Patron de la Lorraine, protecteur des enfants, et concurrent du Père Noel dans l’Est de la France. Nicolas de Myre, également appelé Nicolas de Bari, est né à Patare, en Asie Mineure, entre 250 et 270 après J-C, et est décédé le 6 décembre, en 345 ou en 352, dans la ville portuaire de Myre en Asie Mineure dont il fût l’évêque au IVème siècle. En 1087, les ossements de Saint Nicolas sont transportés à Bari (Italie). Peu de temps après, un chevalier lorrain rapporte un de ses doigts et dépose la relique dans la ville de Port (future Saint-Nicolas-de-Port). En 1477, lors de la bataille de Nancy, René II, Duc de Lorraine et de Bar, implore Saint Nicolas de l’aider à remporter la victoire contre Charles, Duc de Bourgogne. Aussi, quand son adversaire Charles le Téméraire meurt, il fait, de Saint Nicolas, le Patron de la Lorraine et édifie une basilique en son honneur.

Il y a plus de bruine que de pluie ce qui ne gâte pas la balade et c’est satisfaits et souriants que nous reprenons nos voitures.

                                                                                                                                                                Mireille 

 

 

Photos de Denis


Écrire commentaire

Commentaires: 0