TAILLANCOURT Rando du muguet

Ce 7 mai nous étions 47 à Taillancourt pour un parcours de 10,3 km (13,7 km pour les rapides). Notre but avoué était de cueillir du muguet une dernière fois avant que la chaleur ne le flétrisse. La nature change de visage à toute allure.

Sur les arbres, le vert pale des jeunes pousses a fait place au vert soutenu des feuilles formées. A terre c’est la grande parade de printemps. Les fleurs sauvages se révoltent contre la primauté du muguet à grand renfort de couleurs et de formes. Ainsi le sceau de Salomon aligne le long de sa tige deux rangées  de feuilles ovales et autant de petites fleurs blanches campaniformes.

Vous auriez tort de confondre le lamier jaune et le lamier blanc avec l’ortie. Regardez bien l’originalité de leurs fleurs en étage, à deux lèvres, la supérieure en casque et l’inférieure à trois lobes. A côté le géranium « herbe à Robert » exhibe le rose vif de ses petites fleurs. Près de la parisette à quatre feuilles, voyez la couleur anis des jolies fleurs arrondies de l’euphorbe des bois. La vesce commune déploie ses gracieuses folioles terminées en vrille autour de ses discrètes fleurs pourpre. Dans la catégorie bleu-violet rivalisent les tapis de lierre terrestre dont les fleurs ont une lèvre inférieure à trois lobes et les mignonnes véroniques.

Et du muguet, il y en a plus que nos mains ne peuvent en tenir. Autour de notre petite troupe l’air est saturé du parfum délicat de notre récolte.

Sur le chemin du retour, nous profitons du large paysage de la vallée de la Meuse et de ses coteaux calcaires sous un ciel d’un bleu très pur. Le château de Montbras se détache dans un écrin de verdure. A Taillancourt, le clocher de l’église Saint Gengoult (XVIIIème) en réfection expose ses échafaudages. Nous pénétrons dans le cimetière pour voir le monument du XIXème dit de l’Etudiant représentant  un jeune homme assis, sa casquette sur les genoux, un livre ouvert à la main. A l’entrée du village nous passons devant une croix de chemin, puis devant deux belles fontaines avec leurs abreuvoirs avant de rejoindre la Mairie.

Une joyeuse balade qui redonne vitalité et optimisme.

 

                                                                                                                                               Mireille

 

 

 

Photos de Denis

Photos d'Annie


Écrire commentaire

Commentaires: 0