SAUVIGNY CLEREY-LA-CÔTE

Devant la borne des 3 départements 54-55-88
Devant la borne des 3 départements 54-55-88

Ce 2 avril nous étions 18 à Sauvigny pour la reprise d’un parcours classique à l’intersection des Vosges, de la Meuse, et de la Meurthe et Moselle.

Le nom de Sauvigny apparaît déjà sur une monnaie datant des Mérovingiens (de Clovis 481 à Pépin le Bref 751). L’église de Sauvigny est mentionnée depuis 1180. Elle est dédiée à Saint Loup qui aurait arrêté les troupes d’Attila devant Troyes au Vème siècle. Le lavoir-fontaine du XIXème est remarquable par son ornementation inspirée du panthéon gréco-romain. Un dieu et une déesse, dévêtus et alanguis, adossés à une urne, apparaissent en bas-relief aux angles du fronton triangulaire du bâtiment. Un buste de femme à la tunique romaine repose sur une colonne posée dans le bassin semi-circulaire. Une cabine téléphonique anglaise rouge nous surprend à la sortie du village. Passé la croix de chemin, nous montons vers la croix de Pancarnel et la borne indiquant l’intersection des 3 départements.

 

Puis nous descendons vers Clérey qui a la particularité d’avoir eu deux châteaux.L’église dédiée à Saint Mathieu a été construite en 1763. En 1889 Clérey produisait 500 hl de vin sur 25 ha de vignoble. Cette production a été abandonnée au XXème siècle victime du phylloxera et de la concurrence des vins du sud. Un panneau « Cabine téléphonique » rappelle l’époque où il n’y avait qu’un téléphone par village situé dans un commerce ou chez un particulier dont tout le monde pouvait se servir en cas de besoin. De Clérey nous avons un panorama dégagé sur Ruppes.

Le village de Moncourt, tout proche, était un hameau de Sauvigny. Il a été totalement détruit durant la guerre de Trente Ans. Seule la chapelle dédiée à Saint Gibrien a été épargnée. Sauvigny avait décidé de raser le site. Les hommes dépêchés pour ramener la statue de la Vierge et du Saint jusqu’à l’église de Sauvigny ne purent pas faire franchir la porte de la chapelle à la statue de la Vierge tant celle-ci se faisait lourde. En revanche ils n’eurent aucun mal à la réinstaller sur son socle tant elle se faisait légère. Devant ce miracle les habitants de Clérey se cotisèrent pour racheter la chapelle et le terrain. Par ailleurs la source qui coule là aurait des vertus contre les maladies intestinales.

En suivant la vallée du ruisseau de Ruppes vers Sauvigny, nous profitons d’une vue sur Burey la Côte, Goussaincourt, et tout au loin la basilique de Domremy.

 

                                                                                                                                                        Mireille

 

 

Photos de Mireille


Écrire commentaire

Commentaires: 0