Formation à la nouvelle version OPENRUNNER

Openrunner vient de sortir une nouvelle version pour créer en ligne des parcours, en particulier pour la randonnée.

Dans les locaux informatiques de Croq'Loisirs, Denis a organisé trois matinées de formation qui ont intéressé 8 adhérents pour une prise en main du logiciel ou pour une simple mise à niveau pour certains.

Le nouveau logiciel en version gratuite est suffisant pour les utilisateurs occasionnels. Différents fonds de cartes sont disponibles : cartes IGN, photos aériennes, parcellaire cadastral qui peuvent être superposés et combinés par transparence. Les parcours sont créés point par point, et tout est modifiable aussi bien pour le tracé que pour les couleurs, épaisseurs et opacité des traits. 

Dès que le parcours est enregistré en format public sur son compte, il est accessible par tous et peut être partagé par différentes méthodes. Les parcours peuvent être imprimés à différentes échelles et transférés très simplement vers un GPS et inversement recevoir un parcours enregistré dans un GPS.

La grande nouveauté de la nouvelle version Openrunner est une application gratuite pour Smartphone qui devient ainsi, sans frais, un GPS de rando. Etant synchronisée avec la version ordinateur, l'application permet de récupérer ses propres parcours ou d'autres parcours publics qui sont téléchargés et ainsi suivre l'itinéraire programmé même sans réseau. En fin de parcours, il y a possibilité d'enregistrer la trace sur son compte Openrunner. En cours de rando, on peut afficher la distance, la durée, le dénivelé, l'altitude, la vitesse et aussi le profil en long.

Fonctions intéressantes :

- Lors de l'appel d'urgence 112, les coordonnées précises sont automatiquement transmises

- La fonction "Suivi Live" permet à plusieurs utilisateurs choisis de suivre leurs déplacements respectifs en temps réel

 

Avec cet outil, les utilisateurs de smartphone n'auront plus d'excuses s'ils se perdent au milieu des bois...

 

Plus d'infos 

 

Photos de Denis

Photos d'Annie


Écrire commentaire

Commentaires : 0