NEUVILLE-LES-VAUCOULEURS BUREY-EN-VAUX

En ce lundi 6 novembre sec et frais, nous sommes 57 à Neuville les Vaucouleurs où se trouve l’émouvant monument à la mémoire des 274 000 ânes-soldats qui ont ravitaillé les tranchées sur le front de la Première Guerre Mondiale. Durant ce conflit, des granges étaient réquisitionnées à Neuville pour accueillir en permanence 300 ânes blessés au front et soignés dans cet hôpital vétérinaire.

Nous franchissons le pont à cinq arches construit au XIXème siècle. Notre parcours de 10 km (13 pour le groupe des rapides), commence, entre Meuse  et bras de Haute Meuse, par la traversée de la prairie au lieu-dit « Carré Lièvre » vers Burey en Vaux. Aujourd’hui la Meuse est particulièrement basse en raison du déficit de pluie  mais elle peut sortir de son lit et inonder la plaine comme ce fut le cas en 1995, 1999 et 2001. Déjà en 1733 et 1734 d’importantes inondations s’étaient produites et l’eau avait envahi l’église de Neuville.

Nous traversons Burey en Vaux sans nous attarder à visiter l’église Sainte Libaire du XVIIIème siècle, la fontaine-lavoir du XIXème siècle, le calvaire de 1618ou la chapelle Saint Libaire du XVème siècle. Burey en Vaux et Burey la Côte ont du mal à se départager en tant que résidence de Durand Laxart, oncle de Jeanne d’Arc, qui l’a accompagnée à Vaucouleurs pour rencontrer Robert de Baudricourt.

Nous montons vers le Bois de Burey par le lieu-dit « les Pussetés ». Du Bois de Burey, on rejoint le Bois de Neuville, alors que les rapides poursuivent le chemin vers la vallée Marchal, et suivent le ruisseau de Montigny avant de s’engager dans le Bois de Neuville. Nous empruntons la descente vers Neuville par le « Fond du Ballon ». On jouit d’une très belle vue sur les collines qui dominent la Meuse, Sepvigny, Champougny et la côte calcaire au-dessus de Pagny. Nous revenons à Neuville par le lieu-dit « les trois chemins ». Avant de reprendre nos voitures, nous visitons l’église dédiée à Saint Amand, construite en 1713 et consacrée en 1755. Son portail et son clocher ont été reconstruits en 1841.

Un bon moment partagé.

 

                                                                                                                                                        Mireille

 

 

Photos de Denis

Photos d'Annie


Écrire commentaire

Commentaires: 0