ROSIERES-EN-BLOIS, GERAUVILLIERS

Ce lundi 11 Septembre nous sommes 44 à Rosières en Blois pour un petit tour de 9,2 kms (13 kms pour les rapides) qui nous conduit à Gérauvilliers (puis à Badonvilliers pour les « rapides ») et retour.

Le parcours longe le Fond des Grèves, traverses le bois nommé Les Bouchetées, suit les Longues Raies en direction de Gérauvilliers.

Nous nous dirigeons par le Grand Puits, les Prés de Lion et Lignière vers le Fond de la Mare et Haironlieu. C’est au Fond de la Mare qu’une averse nous surprend mais elle cesse très vite. Les «rapides» poussent jusqu’à Badonvilliers avant de rejoindre à leur tour le Fond de la Mare et Haironlieu.

De presque tous les points du parcours on aperçoit le parc d’éoliennes de douze machines partagées entre Rosières, Delouze et Demange-aux-Eaux. Leur production couvre la consommation d’une ville de 35 000 habitants.

L’église de Rosières construite au XIIIème siècle, est dédiée à Saint Genebaud, neveu de Saint Rémi. Il fut nommé par ce dernier premier évêque de Laon bien qu’il eut déjà une famille. Mais après son ordination, alors qu’il avait fait vœu de chasteté, il eut encore deux fois des enfants ce que Saint Rémi sanctionna en l’envoyant pendant sept ans dans une cellule en pénitence. Genebaud mourut en 550.

Les églises de Gérauvilliers et de Badonvilliers dédiées à Saint Martin,ont été construites au XVIIIème siècle : 1732 pour l’église de Badonvilliers et 1782 pour celle de Gérauvilliers.

Gérauvilliers possède un lavoir-fontaine et une fontaine du XIXème siècle. Ce siècle fut celui des préoccupations d’hygiène et de lutte contre les épidémies notamment le choléra.

Ce fut une très agréable promenade dans un paysage vallonné.

                                                                                                                                                                             Mireille

 

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0