Forêt de RIGNY LA SALLE

Ce matin du 31 juillet le ciel est couvert lorsque les 35 marcheurs du Pied champêtre s’ébranlent au départ de la Mairie de Rigny la Salle pour un parcours de 10,8 km (13 km pour le groupe des rapides) au sein du bois de Rigny. Une pente un peu raide nous conduit au pied de la stèle en pierre d’Euville surmontée de la statue de Jésus debout, appelée Sacré Cœur, érigée en 1936. Durant la guerre de 14-18, le curé d’Ugny et des deux Rigny avait fait le vœu d’élever une chapelle dédiée au Sacré Cœur si les trois communes étaient épargnées par les combats. Il fut exaucé. Les dons collectés n’étaient pas suffisants pour une chapelle mais ont permis de financer ce monument.

Un peu plus loin, c’est une statue de la Vierge qui a été découverte incrustée dans un hêtre. En 1901, à cet endroit, deux gardes forestiers, Freymann et Christnaker, ont édifié avec des pierres trouvées dans le bois, une pyramide surmontée d’une croix de Lorraine au-dessus d’une source, et ont placé la statue de la Bonne Vierge dans ce monument.

Nous bifurquons à gauche avant la statue de Saint Nicolas nichée dans le tronc d’un chêne. Le chemin est souple sous les pieds. L’air frais sent l’humus. Pendant que la plupart d’entre nous bavardent en marchant, certains s’attardent en quête de girolles et de cèpes…et leur persévérance est récompensée. A peu de distance ce sont les premières mûres qui retiennent les gourmands. D’autres encore font provision d’origan. Ses fleurs roses et pourpres à l’odeur très aromatique, abondent en ce moment au bord des sentiers. L’origan est utilisé en cuisine mais aussi dans les affections des voies respiratoires et digestives.

La nature se montre généreuse avec ceux qui ont la chance de la fréquenter.

 

                                                                                                                                                                     Mireille

 

 

Photos de Denis

Photos d'Annie


Écrire commentaire

Commentaires: 0