Forêt de VAUCOULEURS Fontaines des Aglands et de Gomévaux

Enfin nous avons trouvé la Fontaine de Gomévaux
Enfin nous avons trouvé la Fontaine de Gomévaux

Ce lundi 10 juillet nous étions 34 à braver un temps orageux et couvert pour une balade de 8,4 km (13.5 km pour le groupe des rapides). Nous laissons nos voitures en lisière du bois «le Chatel» au-delà de Montigny. A deux kilomètres nous trouvons la fontaine des Aglands qui semble sortir de la racine de l’arbre qui grandit au-dessus. L’eau ne coule pas mais d’autres sources alimentent la rigole qui serpente entre les arbres. Puis nous empruntons la sommière de Monchin jusqu’à la stèle Vautier, consacrée à ce jeune homme de 23 ans décédé en 1846. Les morceaux épars de ce monument ont été rassemblés et le monument reconstitué a été remis en place il y a deux mois

Nous montons au lieu-dit Monchin en face de Burniqueville. Nos recherches de la fontaine de Gomévaux sont couronnées de succès au prix d’une brève mais abondante averse. Le captage de la source est à l’abri d’une petite caverne formée de gros rochers. Un bassin aménagé et empierré recueille l’eau et déverse le trop-plein dans un fossé. Il s’agit probablement d’un abreuvoir pour les chevaux des cavaliers et charretiers qui venaient se désaltérer à la source. L’eau est limpide. Quantité de petits animaux aquatiques s’y agitent. Jean, presque dix ans, repère une seconde source entourée de gros cailloux mais qui ne coule plus. Nous n’allons pas jusqu’aux sources de Septfond et nous nous orientons vers le Val du Gand Vau..

Alléchés par la promesse d’un goûter en l’honneur de l’anniversaire de notre Président, nous prenons au plus court pour revenir vers nos voitures. Merci à Annick pour la préparation de cet intermède sympathique que la pluie a épargné. Mieux, les fleurs bleues de chicorée qui se cachent du soleil, sont demeurées ouvertes pour décorer notre garden-party.

 

                                                                                                                                                                       Mireille

 

 

Extrait de presse relatant la reconstitution de la stèle érigée en mémoire d'Eugène Vautier, jeune cultivateur de 23 ans de Villeroy-sur-Méholle, décédé en ce lieu le 27 décembre 1846.

Recherches en cours pour connaitre les circonstances du décès.

Merci à Jean Marie TRUCHOT pour les renseignements


Écrire commentaire

Commentaires: 0