PAGNY SUR MEUSE, parcours du Boldair

En ce lundi 10 avril ensoleillé, nous étions 56, sous la houlette de Philippe et Agnès, à reconnaitre une fraction du parcours du Boldair de 10 km (13.8 km pour le groupe des rapides) au départ de Pagny sur Meuse. Ce bourg et ses environs sont caractérisés par un sous-sol riche en calcaire exploité entre autres utilisations, par l’industrie chimique pour la production de carbonate de sodium. Jadis Pagny se trouvait au confluent de la Moselle et de la Meuse avant que la Moselle ne s’oriente vers la Meurthe. De cette époque subsiste un marécage au lieu-dit Val de l’Asne à la place du lit de la rivière disparue. C’est là que vivent des chevaux rustiques venus de Pologne nommés Konik Polski.

Depuis le terrain de sport où stationnent nos véhicules (altitude 259 m), on emprunte la rue de la vieille usine, puis au-delà du pont de chemin de fer, on grimpe par le Val des Vaches à travers le bois Le Juré jusqu’au chemin dit la Laie des Trous (altitude 353 m). Le muguet porte déjà de petites hampes de fleurs vertes encore fermées. L’identification des fleurs rencontrées au cours de nos promenades donne lieu à une intéressante controverse dont sortira, à l’initiative d’Annie, un herbier complet et fiable des espèces florales que nous aurons repérées saison après saison.

Alors que le groupe des rapides fait un détour par Trondes, nous rejoignons le lieu-dit le Fond de l’Etang et redescendons jusqu’à Pagny sur Meuse. Du point haut où nous sommes nous bénéficions d’un large panorama sur les fours à chaux de Sorcy, Troussey, et le canal de la Marne au Rhin. Sur la voie de chemin de fer on voit circuler des wagonnets pleins de calcaire environnés d’une poussière blanche. La Meuse paresseuse se répand entre les prairies en de de nombreux méandres. Sur le versant que nous parcourons des truffières ont été plantées.

Arrivés à Pagny nous cheminons au bord du canal. Monique nous signale sur la berge l’émergence des tiges rouges et du feuillage dentelé des reines des prés. De retour au terrain de sport nous nous régalons d’une royale collation préparée par Agnès et Philippe, avec toutes les boissons souhaitables et une ribambelle de gâteaux plus délicieux les uns que les autres. Nous leur devons un grand merci pour cette belle balade et ce bon moment de convivialité.

 

                                                                                                                                                       Mireille

 

 

Photos d'Annie

Écrire commentaire

Commentaires : 0