Marche du vendredi à PAGNY LA BLANCHE CÔTE : La vallée de la Viole en fleurs

Pagny-la-Blanche-Côte depuis la Tête des Rousseaux
Pagny-la-Blanche-Côte depuis la Tête des Rousseaux

En ce vendredi 7 avril, sous un ciel pur et un soleil quasi-estival, 39 marcheurs venant de Pagny la BC, s’avancent gaiement vers la Tête des Rousseaux. Sur les éboulis de la pelouse calcaire, les touffes de genêts ont fait leur apparition. Arrivés dans les bois de feuillus et de conifères, nous avons la surprise de trouver une morille blonde sans l’avoir cherchée. Sur le bord du chemin des pissenlits, des cardamines des prés rosées, et de rares muscaris bleus, s’ouvrent au soleil.

Mais en arrivant dans la vallée de la Viole nous sommes éblouis par la profusion des fleurs. Des millions de fleurs en rangs serrés tapissent le fond et les côtés de cette vallée encaissée. Participent à ce festival de couleurs l’armée bleue des pervenches, violettes et hépatiques vieillissantes, les bataillons blancs des anémones sylvestres, les troupes jaunes d’or des renoncules rampantes, des primevères coucous et des ficaires. Au milieu d’une telle exubérance colorée, le discret asaret d’Europe au goût poivré et la pulmonaire paraissent indigents. Seul l’ail des ours parvient à imposer par massifs ses vertes feuilles odorantes dont nous faisons provision sans retenue.

Nous arrachant à ce décor fabuleux, nous reprenons le chemin du retour. Du haut de la côte calcaire s’offre à nous un point de vue très romantique sur Traveron, Pagny la BC, Montbras, Taillancourt, les méandres miroitants de la Meuse au milieu du vert tendre des prairies, des semences qui lèvent et des jeunes pousses des arbres sans un seul pylône ni fil électrique.

Le soleil baisse sur l’horizon et nous nous quittons au terme d’un parcours de 8,9 km la tête pleine de belles images.

 

                                                                                                                                                    Mireille

 

 

Photos de Denis

Écrire commentaire

Commentaires : 0