Marche du vendredi à travers les vignes : LUCEY BRULEY  PAGNEY-DERRIERE-BARINE

Le groupe pose devant notre Jeanne à la chapelle du Rosaire de Bruley
Le groupe pose devant notre Jeanne à la chapelle du Rosaire de Bruley

Par un beau temps chaud nous étions 25, attirés par la perspective de parcourir les vignes du Toulois, à démarrer de Lucey pour un circuit de 8 km passant par Bruley et Pagney derrière Barine. A Lucey, village viticole depuis l’époque romaine, nous délaissons la maison lorraine de la polyculture pour nous laisser guider par les croix de chemin et les calvaires commémoratifs à travers les vignes. Nous nous dirigeons vers Bruley au milieu des ceps avec à nos pieds un époustouflant panorama qui s’étend de la Croix de Metz à Toul à droite, à Francheville, Bouvron, Ménil la Tour, et au loin jusqu’aux immeubles du Haut du Lièvre de Nancy. C’est une partie de la plaine céréalière de la Woëvre qui s’offre à nous. Nous cheminons sur les « Côtes de Toul », vers Bruley, entre Auxerrois, Pinot Noir, et Gamay sachant que ces cépages donneront vins rouges et blancs et surtout le fameux vin gris de Toul, mélange de Gamay et de Pinot Noir. Outre le domaine viticole que nous parcourons, la production des vins de Toul AOC se poursuit à Domgermain, Charmes la Côte, Mont le Vignoble, Blénod les Toul et Bulligny. Ce sont 8 communes qui se partagent l’aire d’appellation entre 245 et 380 mètres d’altitude et entre un haut de côte boisé et un bas de côte planté de vergers.

A Bruley demeure le Grand Maître de la Confrérie des Compagnons de la Capucine créée le 28 avril 1962 dont le but est de promouvoir les vins d’appellation contrôlée « Côtes de Toul ». Leur longue cape est rouge bordée de jaune de même que leur couvre-chef arrondi. Bruley possède des monuments intéressants comme l’église Saint Martin néogothique du XIXème siècle mais aussi la chapelle du Rosaire dont les céramiques de Toul narrant la vie du Christ et de Marie et les ferronneries sont remarquables. Au-dessus la grotte de Lourdes et surtout la chapelle Saint Martin du XIIème siècle, tour romane de l’église primitive, retiennent l’attention.

Arrivés à Pagney derrière Barine on ne peut qu’évoquer la salle de concert et discothèque « Chez Paulette », créée en 1969, dont le petit fils des créateurs  perpétue l’agréable accueil et le goût pour toutes les formes musicales , rock, punk, jazz, etc…en permettant à bien des artistes de se produire.

Le retour vers Lucey s’opère au sommet des coteaux de vignes, au ras des bois et en longeant les forts de Séré de Rivières comme l’ancien fort de Bruley, l’ancien fort de Lucey et au-delà l’ancien fort de Trondes.

C’est l’eau ou plutôt le vin à la bouche que nous quittons ces coteaux ensoleillés.

 

 

                                                                                                                                                      Mireille

 

Photos de Denis

Écrire commentaire

Commentaires : 0