SIONNE et les hêtres tortillards

Ce lundi 27 février nous étions 48 à nous diriger vers Sionne dans les Vosges pour découvrir les hêtres tortillards rescapés des sècheresses de 1976 et 2003 et de la tempête de 1999. Partant du village nous grimpons dans le bois de Sionne jusqu’à ces arbres connus dès le VIème siècle, apportés là par les moines de Saint Basle. Ce sont les évangélisateurs qui ont apporté un peu partout ces « faux » qu’on trouve à Verzy près de Reims. Nous admirons particulièrement trois spécimens dont les silhouettes torturées mais harmonieuses évoquent les ornements d’un jardin japonais. Si les branches des autres arbres s’élèvent vers le ciel, celles du hêtre tortillard vont dans tous les sens. Lorsque les branches basses touchent terre, elles s’enracinent reproduisant l’arbre par marcottage naturel. Ce bois dur, impossible à travailler en raison de sa fibre torse, a une croissance très lente et atteint au plus 4 à 5 mètres de haut. A Goussaincourt, nous avons rencontré près de la baraque de chasse, un tortillard beaucoup plus grand, au tronc droit dont les branches sont tortueuses. C’est probablement d’une forme intermédiaire issue de faines de tortillards.

Puis nous empruntons la voie romaine sur 1,2 km avant d’atteindre le lieu-dit « combe aux enfants ». Toujours dans le bois, nous nous acheminons vers la ferme de Rorthey. Il s’agit d’une maison forte du XIème siècle, reconstruite entièrement en château fort au XIIIème siècle pour être un avant-poste de défense du château de Bourlémont bâti également au XIIIème siècle sur le promontoire en face et reconnaissable à ses tours aux toits dits en «poivrières». Il est bien visible depuis la route Vaucouleurs-Neufchâteau à hauteur de Coussey. Pour sa part le château de Rorthey a conservé ses trois hauts remparts en triangle et ses quatre tours édifiées aux XVème, XVIème, et XVIIIème siècles. Le logis seigneurial est daté du XVIème alors que la porte du domaine est du XVIIIème. C’est aujourd’hui une ferme.

Nous descendons vers Sionne au terme d’un parcours de 10.2 km et 13 km pour le groupe des rapides sous un ciel clément. Arrivés là, les aimables marcheurs qui nous ont guidés pour cette très agréable balade nous ont régalés de brioche, jus de fruit et café. Nous leur adressons un grand merci.

                                                                                                                                                          Mireille

PS. La chance nous sourit : les premières gouttes de pluie sont tombées dès notre retour!!!

 

Photos de Denis

Écrire commentaire

Commentaires : 0