Les Bois de GOUSSAINCOURT

47 marcheurs dont 5 rapides

10.7 km et 13.4 km pour le grand parcours

Ce 6 février  nous étions 47 à quitter Goussaincourt, son église du XVème, son château du XIVème, sa fontaine du XVIIème élevée sur les sources du ruisseau de Bermont, sa croix de mission de 1706, pour attaquer d’un pied alerte la côte vers le bois de Burey la Côte. La descente vers la voie des Charmes qui suit le cours du ruisseau de Fragne nous permet de récupérer. Une âme attentionnée nous régale de bonbons avant l’ascension d’une pente modérée qui nous conduit, à travers le bois de Goussaincourt, vers « les terres rouges », plateau nu où un projet de champ de panneaux photovoltaïques attend sa réalisation. Auprès de la baraque de chasse, nous saluons le vieux chêne tortillard que la tempête a amputé récemment de deux branches. Les tortillards sont rares. Ce sont des arbres aux branches tortueuses. Il peut s’agir de chênes, de hêtres, ou  d’ormes. Près de Reims, la forêt de Verzy abrite un grand nombre de hêtres tortillards particulièrement remarquables au milieu desquels on trouve quelques chênes tortillards. Nous nous laissons entraîner par la descente vers Goussaincourt alors qu’une bruine légère commence à tomber. Les 10,7 km de balade ont été parcourus entre plaisanteries et babillage sans qu’on s’en aperçoive.

                                                                                                                                                           Mireille

 

Photos de Denis

Photos d'Annie


Écrire commentaire

Commentaires : 0