Reception de nos amis randonneurs de NEIDENSTEIN

Avant le départ de la randonnée autour de Vaucouleurs.
Avant le départ de la randonnée autour de Vaucouleurs.

Dans le cadre des échanges réguliers avec notre ville jumelle, c'était à notre tour de recevoir nos amis randonneurs de NEIDENSTEIN, dont nous avons encore tous en mémoire notre visite inoubliable de 2012 en Bade-Wurtemberg.

Samedi en fin d'après-midi, 23 amis randonneurs et habitués du jumelage sont accueillis par les membres du Pied Champêtre.

Après le mot d'accueil du Président, Jean Paul Long, puis de Wilhelm Winkelmann responsable du club allemand, c'est au tour du Bourgmestre de Neidenstein et au Maire de Vaucouleurs de souhaiter la bienvenue. Puis c'est l'échange de cadeaux : une corbeille de bonnes bouteilles de différents vins allemands et les verres aux armes de Neidenstein. Chaque famille allemande reçoit un cadre avec un tableau peint par les peintres du Pied Champêtre.

Après installation dans les familles, tout le monde se retrouve pour un repas festif, qui permet des échanges fructueux. En sollicitant les interprètes et avec un peu de bonne volonté, on arrive à se comprendre.

Dimanche matin, création de deux groupes : Une douzaine de personnes qui ne marchent pas visitent la cathédrale de Toul. Un deuxième groupe de 33 randonneurs suit le "Wanderfûhrer" local pour une marche autour de Vaucouleurs. Ainsi nos hôtes ont pu passer devant le Château de Tusey, la nouvelle gendarmerie, le quartier Saint Thiébaut réaménagé, la Résidence des Couleurs, le Collège. Dès les premières gouttes de pluie, le groupe arrive aux lieux historiques pour une visite commentée de la Chapelle Castrale et de la Crypte. Comme on pouvait s'y attendre, nos amis ont entamé un chant qui a résonné en ce lieu sacré. Après une visite rapide de l'Eglise, et un périple de 6 km, tout le monde se retrouve à la salle pour le repas.

Comme d'habitude, les festivités se sont terminées par des chants. En réponse à nos amis, les choristes du Pied Champêtre ont improvisé un petit récital . Tout se termine par le traditionnel chant en commun : "Ce n'est qu'un au revoir, mes frères".

Après les discours d'adieu et les au-revoir qui n'en finissent plus, c'est la montée dans le bus et le départ pour le retour, en ayant tous en tête les bons souvenirs de ces merveilleuses journées d'amitié et de fraternité.

 

 Reportage complet en rubrique spéciale "Randonneurs de Neidenstein"

 Pensez à visionner les vidéos des chants.

Cliquer ici

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0